Offre socle - SSTIB59 - Lille - Service de santé inter-bancaire

Offre socle

Le SSTIB LILLE est le service de santé au travail de référence pour les métiers de la banque de la métropole lilloise et de ses environs. Il a comme vision de promouvoir le bien-être et la santé des salariés travaillant spécifiquement dans le secteur bancaire grâce au travail de proximité (actions sur le milieu du travail) et grâce aux visites individuelles d’information et de prévention personnalisées.

Le SSTIB LILLE s’investit dans deux domaines indissociables : le suivi de santé individuel auprès de chaque salarié et les interventions de prévention collective sur le terrain. Le succès n’est possible qu’avec le recours à une complémentarité d’expertises au sein de son équipe pluridisciplinaire (interne) et au fait qu’il s’inscrive au sein d’un réseau robuste de partenaires externes.

Le SSTIB de LILLE s’engage à respecter le principe fondamental du secret professionnel et médical. Toutes informations, qu’elles soient vues, entendues et comprises, portées à la connaissance d’un membre de l’équipe pluridisciplinaire ne peuvent être révélées à personne. Ces informations peuvent être d’ordre médical, social, professionnel, personnel.

est d’éviter l’altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail. (Art.L4622-2 CDT)

Notre offre de service a vocation à répondre aux demandes exprimées par les entreprises adhérentes et à satisfaire leurs obligations légales.

Les 3 objectifs principaux sont :

  • D’agir pour la prévention des risques professionnels
  • D’assurer le suivi individuel de l’état de santé
  • De participer à la prévention de la désinsertion professionnelle

A cela s’ajoute de nouvelles missions de santé publique en lien avec le travail.

L’équipe du SSTIB est constituée de médecins du travail, d’infirmiers diplômés en santé-travail, d’ergonome, psychologue du travail, assistante santé travail et secrétaire médicale.

Au-delà des diplômes réglementaires et prérequis essentiels pour assurer le suivi de santé au travail, l’équipe du SSTIB développe des savoirs et compétences pour accompagner les salariés du milieu bancaire dans leurs spécificités : psychopathologie du travail, neuropsychologie, addictologie, tabacologie, diététique, statistiques, psychotraumatisme, animation de groupes de pairs et analyse des pratiques, management…

Le site internet SSTIB59 donne de la visibilité au service, en présentant ses statuts, la composition de son équipe, les offres socle et complémentaires proposées. Au site internet est adossé un portail adhérent permettant notamment la mise à jour des effectifs.

vise à prévenir ou diminuer les atteintes à la santé, à tendre vers le bien-être au travail, en agissant à la source sur les causes du risque, sur les conditions de travail, l’organisation et les facteurs protecteurs.

Notre objectif est de proposer et de mener au moins une action chez chacun de nos adhérents tous les 4 ans.

Des visites d’établissement sont réalisées par l’équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmiers, ergonome et assistante santé travail).

Une fiche d’entreprise est établie pour chaque entité et renouvelée tous les 4 ans ou après chaque modification importante des conditions de travail, à l’appui d’une trame spécifique au milieu bancaire.

Le SSTIB propose un accompagnement à la détection et à l’évaluation des risques professionnels, la rédaction et la finalisation du document unique (DUERP) en y intégrant les risques psycho-sociaux.

L’analyse s’appuie, selon les besoins, sur des mesures de l’ambiance sonore, lumineuse et thermique, de la qualité de l’air intérieur :

Ambiance sonore : Sonomètre

Ambiance lumineuse (flux et réverbération) : Luxmètre et luminancemètre

Qualité de l’air intérieur :
Capteurs d’ambiance thermique intégrateurs
Sonde température et hygrométrie
Thermomètre, Hygromètre
Sondes CO et CO2

L’équipe médicale et les intervenants en prévention des risques professionnels apportent des conseils en aménagement, conception de locaux et acquisition de matériel.

Médecins, infirmiers et ergonome interagissent avec l’ensemble des acteurs de l’entreprise et participent aux instances représentatives du personnel (CSSCT et CSE notamment).

Afin d’apporter des conseils de prévention aux collectifs de travail, des sensibilisations collectives sont proposées :

  • Sensibilisation au bon usage du poste de tertiaire et bonnes postures (risque TMS et fatigue visuelle)
  • Sensibilisation aux risques professionnels en centre de relation clientèle : pour les nouveaux embauchés (risque TMS, visuel, acoustique, etc…)
  • Sensibilisation à la prévention des RPS et notamment de l’épuisement professionnel : à destination des managers, par des apports théoriques et échanges de pratiques.

Pour faciliter la mise en débat des liens entre santé et conditions de travail et promouvoir les actions de prévention, le SSTIB :

Rédige et présente le rapport annuel d’entreprise (entreprises de plus de 300 salariés)

Propose des compte-rendu sur l’état de santé collectif en lien avec les risques professionnels (à l’aide d’indicateurs issus des visites médicales, des entretiens et des actions en milieu de terrain)

Dans une société et un secteur professionnel en profonde évolution, le SSTIB accompagne les transformations organisationnelles et le changement :

Accompagnement du télétravail, du flex-office, du desk-sharing

Accompagnement du changement pour une organisation « bienveillante » par une analyse de l’activité.

est assuré par un binôme référent médecin/infirmier pour chaque adhérent.

La secrétaire médicale assure une permanence d’accueil téléphonique, physique et par messagerie.

Afin de garantir une réactivité et un suivi personnalisé, les visites médicales sont priorisées :

  • Pour se conformer à une obligation réglementaire (visites de reprise),
  • Pour répondre à une problématique aigüe (visites à la demande)
  • Pour participer à la prévention de la désinsertion professionnelle (visite de pré-reprise et à la demande)

Les visites médicales sont réalisées par le médecin, sauf pour la visite de reprise après maternité et certaines visites de pré-reprise qui pourront être réalisées par l’infirmier sur délégation du médecin.

Les visites d’information et de prévention (VIPI et VIPP) sont réalisées par le médecin ou l’infirmier spécialisé sur protocoles.

La périodicité du suivi médical n’excède pas 5 ans et s’adapte à la situation individuelle de chaque salarié. Elle est rapprochée à 3 ans pour les salariés bénéficiant d’une SIA (surveillance médicale adaptée).

La téléconsultation est utilisée en complément des visites médicales au service médical. Ces téléconsultations sont assurées via un logiciel sécurisé permettant de garantir la confidentialité des échanges, avec l’accord du salarié et selon un protocole validé.

Des examens complémentaires sont réalisés selon les risques professionnels auxquels est exposé le salarié et adaptés à son état de santé :

  • Examen visuel, tonométrie (tension intra-oculaire), campimétrie (champ visuel)
  • Audiométrie
  • Analyse d’urines
  • Analyse sur sang capillaire : glycémie, bilan lipidique
  • CO-testeur
  • Balance impédancemétrique

Lors de chaque VIP, l’infirmier ou le médecin délivre des conseils individuels et des plaquettes de sensibilisation adaptés aux risques professionnels et à l’état de santé de chaque collaborateur :

  • postures, réglages de poste
  • confort visuel
  • prévention auditive
  • lutte contre la sédentarité
  • diététique
  • sevrage tabagique
  • prévention des addictions
  • prévention cardiovasculaire
  • sommeil de qualité
  • conseils sanitaires notamment dans le cadre de pandémie, etc …

L’évolution réglementaire du suivi en santé au travail connaît des évolutions relatives à la délégation de certaines visites médicales et tâches aux infirmiers, sous la responsabilité des médecins du travail. Au SSTIB, cette délégation s’appuie sur des compétences spécifiques d’infirmiers formés en santé travail ainsi que sur la protocolisation des visites et actions qu’ils mènent.

est un enjeu majeur des services de prévention et santé au travail.

Cellule PDP (à venir) : 

Afin de garantir une réactivité adaptée à la situation des collaborateurs en difficulté, les visites de pré-reprise, de reprise et à la demande sont priorisées.

Une première téléconsultation de pré-reprise peut être déléguée à l’infirmier pour analyse de la situation.

Chaque consultation ou visite d’information et de prévention est l’occasion de faire le point sur l’équilibre santé-travail. Les visites de mi-carrière sont tout particulièrement dédiées à cet objectif, elles sont réalisées par le médecin ou l’infirmier sur délégation.

Compte-tenu de la population ciblée par ces visites de mi-carrière (aux alentours de 45 ans) et des risques en lien avec la sédentarité dans les postes tertiaires, elle est l’occasion de proposer un dépistage des risques cardio-vasculaires, la promotion de l’activité physique.

Le maintien en emploi vise l’accompagnement du salarié et du collectif de travail autour de la reprise d’activité professionnelle. L’équipe pluridisciplinaire met en œuvre des actions concertées avec des préventeurs (CPAM, organismes autour du handicap) et les acteurs de l’entreprise (services sociaux, ressources humaines, mission et référents handicap).

Le SSTIB peut participer aux mises à jour des accords handicap à la demande des missions handicap.

  • Des préconisations d’aménagement de poste (organisationnels, techniques, spécialisés) sont formulées par le médecin avec l’accord du salarié.
  • Lors que l’employeur et le salarié en arrêt de travail ont convenu d’un rendez-vous de liaison, le médecin du travail s’y associe pour accompagner au mieux la reprise d’activité du salarié.
  • Des études de postes sont réalisées par les IPRP (ou le médecin) en vue d’aménagement spécifique.
  • Des essais encadrés peuvent être mis en œuvre pour anticiper les accompagnements nécessaires à la reprise
  • Un suivi d’aménagement et le prêt de matériel adapté accroit l’efficience du dispositif.
  • Des entretiens avec la psychologue du travail peuvent être sollicités.

Dans des cas particuliers :

Pour répondre aux situations de troubles psycho-sociaux, l’équipe du SSTIB a construit un guide d’étude de poste et des conditions de travail.

En cas d’évènement potentiellement traumatique survenant sur le lieu de travail, le SSTIB a élaboré une trame d’accompagnement à la gestion de crise.

complète nos actions.

Ces actions de prévention ont pour but de sensibiliser et de limiter les impacts sur la santé causés par :

  • La sédentarité favorisée par le travail tertiaire.
  • Les conduites addictives, potentiellement en lien avec la charge mentale professionnelle
  • La consommation d’alcool et de la prise de toxiques (notamment pour le VIPI de jeunes embauchés).
  • Les mauvaises habitudes alimentaires favorisées par les contraintes organisationnelles et horaires.

Des entretiens sont proposés et mis en œuvre sur préconisation du médecin du travail :

Entretiens d’aide au sevrage tabagique

Entretiens « diététique et travail »

Entretiens de dépistage et prévention des risques cardio-vasculaires

Afin de participer à la gestion de crise sanitaire, le SSTIB s’est doté de locaux et de matériels adaptés : En cas de nécessité, sous l'autorité du ministère de la santé, l’équipe participe aux campagnes vaccinales (ex : Covid) à destination des salariés cibles.

Par ailleurs, une veille réglementaire et scientifique permet de conseiller les adhérents et les salariés dans les mesures de protection, les mesures barrière, de sensibiliser et d’accompagner les changements organisationnels et techniques qui s’imposent.

A ces actions mises à disposition de l’ensemble de nos adhérents, s’ajoutent des actions spécifiques qui sont détaillées dans l’offre complémentaire du SSTIB.